Pouvoir du chef d’état major. Le Drian revient sur la réforme Sarkozy

Le ministre de la défense a présenté lercredi un décret relatif aux attributions respectives du ministre de la défense et du chef
d’état-major des armées. La précédente réforme sous le quinquennat Sarkozy avait alors fait couler beaucoup d’encre dans la presse spécialisée…. Ce décret modifie plusieurs articles du code de la défense. Il a pour objet d’expliciter les responsabilités spécifiques du ministre de la défense en matière d’emploi des forces. Sans affecter ni, en amont, les prérogatives constitutionnelles du Président de la République, chef des armées ou du Premier ministre, responsable de la défense nationale, ni, en aval, les responsabilités de la chaîne militaire – et au premier rang celles du chef d’état-major des armées – en matière d’emploi opérationnel des forces et de commandement militaire, le présent décret redonne toute sa place au ministre de la défense dans la chaîne des responsabilités politiques en matière d’emploi des forces armées et de renseignement extérieur et d’intérêt militaire a commenté le ministre Jean Yves Le Drian.
Il confirme enfin que le chef d’état-major des armées assure le commandement des opérations militaires sous l’autorité du
Président de la République et celle du Gouvernement a précisé l’Elysée dans le compte rendu du Conseil des ministres.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.