Fillon, l’UMP et le FN, nouvelle doctrine

Fillon UMP FN PSA l’approche des élections municipales, François Fillon a exposé sa nouvelle doctrine tactique. Fillon a appelé à voter pour le candidat le moins sectaire en cas de duel entre candidats FN et candidat PS. Un coup de barre à droite et une nouvelle position pour l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy en campagne pour les élections présidentielles de 2017. Et un nouveau pas vers des alliances locales entre le Front National et une UMP balkanisée entre plusieurs chefs ? Cette sortie de Fillon a soulevé un tonnerre de réactions dans la presse comme dans le monde politique. Le premier secrétaire du Parti socialiste s’est fendu d’un communiqué pour qualifier “d’ inacceptable” cette position d’un François Fillon qui manifestement vient de changer son fusil d’épaule. “Il est indigne d’un ancien Premier ministre de créer un désistement anti-républicain inédit en faveur d’une force d’extrême-droite par pur cynisme électoral. Par ses propos qui établissent une équivalence entre le PS et le FN, François Fillon prépare les esprits à des alliances locales avec l’extrême-droite et ouvre un peu plus les portes de la République au FN” a commenté Harlem Désir.

Photo CC/Benjamin Lemaire/Agence Virtuo

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.