Meurtre du fils de José Anigo. électrochoc à Marseille

Manuel Valls MarseilleLe fils du directeur sportif de l’Olympique de Marseille, José Anigo, a été assassiné jeudi après midi par des tueurs à moto. Plus tôt dans la journée, un autre homme avait été lui aussi criblé de balles par des tueurs à moto à la Ciotat dans la banlieue de Marseille. Ces deux meurtres consécutifs portent à 15 le nombre de règlements de compte commis depuis le début de l’année dans la cité Phocéenne. Le meurtre du fils de José Anigo, notable marseillais a fait l’effet d’un véritable électrochoc dans toute la presse française qui ont, jeudi soir, présenté les faits à la Une de leurs sites internet. Ces meurtres ont pris une tournure politique. Le ministre de l’intérieur, Manuel Valls a déclaré vouloir mettre en place un “pacte national pour Marseille”. Le maire UMP de Marseille, Jean Claude Gaudin lui a répondu favorablement.

Photo CC/Clément Bucco-Lechat : le ministre de l’intérieur Manuel Valls

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.