Syrie. débat au Parlement sans vote

La France doit elle ou non intervenir militairement en Syrie après l’attaque chimique du 21 août ? A cette question, le Parlement et le gouvernement débattront mercredi après midi. Le Premier ministre Jean Marc Ayrault devrait être le premier à parler à la tribune de l’Assemblée nationale pour expliquer la position de la France : ne pas laisser impuni l’attaque chimique des forces de Bachar al Assad à Damas le 21 août. Puis se sera autour des groupes politiques de s’exprimer. Nul vote n’est pour l’heure envisagé sur la question.
Le Parlement des Etats Unis sera consulté sur l’éventualité d’une intervention militaire américaine. Selon la presse américaine, Barack Obama serait à la manoeuvre pour s’assurer une majorité. En Grande Bretagne, David Cameron a lui reçu un camouflet avec le vote négatif.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.