Croissance en hausse en Europe au 2e trimestre 2013

Croissance – Au cours du deuxième trimestre 2013, le PIB de la zone euro (ZE17) a progressé de 0,3% et celui de l’UE27 de 0,4% par rapport au trimestre précédent, selon les deuxièmes estimations publiées par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. Au cours du premier trimestre 2013, les taux de croissance avaient été respectivement de -0,2% et -0,1%.

En comparaison avec le même trimestre de l’année précédente, le PIB corrigé des variations saisonnières a diminué de 0,5% dans la zone euro et est resté stable dans l’UE27 au deuxième trimestre 2013, après respectivement -1,0% et -0,7% au trimestre précédent.

Au deuxième trimestre 2013, le PIB des États-Unis a crû de 0,6% par rapport au trimestre précédent (après +0,3% au premier trimestre 2013). Par rapport au même trimestre de l’année précédente, le PIB a augmenté de 1,6% (après +1,3% au trimestre précédent).

Parmi les États membres pour lesquels les données sont disponibles pour le deuxième trimestre 2013, le Portugal (+1,1%) a enregistré le plus fort taux de croissance par rapport au trimestre précédent, suivi de l’Allemagne, la Lituanie, la Finlande et le Royaume-Uni (+0,7% chacun). Chypre (-1,4%), la Slovénie (-0,3%), l’Italie et les Pays-Bas (-0,2% chacun) ont enregistré les baisses les plus marquées.

Composantes du PIB et contributions à la croissance

Au cours du deuxième trimestre 2013, la dépense de consommation finale des ménages a augmenté de 0,2% tant dans la zone euro que dans l’UE27 (après respectivement -0,2% et 0,0% au trimestre précédent). La formation brute de capital fixe a progressé de 0,3% dans la zone euro et de 0,4% dans l’UE27 (après -2,2% et -1,8%). Les exportations ont crû de 1,6% dans la zone euro et de 1,7% dans l’UE27 (après -1,0% et -0,6%). Les importations ont augmenté de 1,4% dans la zone euro et de 1,2% dans l’UE27 (après -1,1% et -0,9%).

Tant dans la zone euro que dans l’UE27, la dépense de consommation finale des ménages a contribué de manière positive à la croissance du PIB (+0,1 point de pourcentage dans les deux zones). La contribution de la formation brute de capital fixe a été neutre dans la zone euro et positive (+0,1 pp) dans l’UE27.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.