Histoire de Babar au festival Toulouse les orgues

babar toulouse les orguesToulouse les Orgues – L’orgue, c’est aussi pour les enfants ! Lors du festival international Toulouse les Orgues sera interprété l’histoire de Babar le Petit éléphant lors d’un spectacle familial programmé le 16 octobre 15h30 à l’Eglise de la Dalbade.

L’organiste Diego Innocenzi propose sa transcription pour orgue d’une des œuvres les plus populaires de Francis Poulenc. Il accompagne Pierre-Alain Clerc, récitant, spécialiste notamment de la rhétorique musicale.

L’histoire d’un best-seller et d’un succès musical En 1930, Cécile de Brunhoff, pianiste et mère de famille, invente pour endormir ses enfants, l’histoire du petit éléphant Babar, obligé de s’enfuir de la forêt pour échapper au chasseur.
Son mari, Jean de Brunhoff (1899 – 1937), peintre et illustrateur, crée le premier album de Babar en 1931. Une dizaine d’années plus tard, pendant la seconde guerre mondiale, Francis Poulenc (1889 – 1963) compose au piano quand sa nièce de 4 ans l’interrompt : « Oh, oncle Francis, ce que vous jouez est tellement ennuyeux ! Pourquoi ne jouezvous pas ceci ? » (Correspondance, lettres 45-13) et lui pose sur le pupitre le livre de Babar de Jean de Brunhoff. Poulenc s’exécute. En 1946, sort L’Histoire de Babar, le
petit éléphant, une partition pour récitant et piano, orchestrée par la suite par Jean Françaix.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.