RD du Congo. l’ONU tente d’organiser la paix

L’Envoyée spéciale du Secrétaire général pour la région des Grands Lacs, Mary Robinson, est arrivée lundi en République démocratique du Congo (RDC), première étape d’une mission régionale qu’elle poursuivra tout au long de la semaine aux côtés d’émissaires de l’ONU, de l’Union Africaine, des États Unis et de l’Union Européenne, pour y soutenir des efforts diplomatiques en faveur de la paix.

L’ancienne Présidente de l’Irlande effectuera cette visite conjointement avec le Représentant spécial du Secrétaire général pour la RDC et Chef de la MONUCO, Martin Kobler, le Représentant spécial de l’Union Africaine, Boubacar Diarra, l’Envoyé spécial des États Unis pour la région des Grands Lacs et la RDC, Russ Feingold, et le Coordonnateur principal de l’Union européenne pour la région des Grands Lacs, Koen Vervaeke.

Au cours de leur déplacement en RDC, en Ouganda et au Rwanda, qui se fera du 4 au 7 septembre, les Envoyés rencontreront de hauts responsables gouvernementaux et des représentants des autorités locales, de la communauté internationale et de la société civile afin de désamorcer de nouvelles hostilités et de dynamiser les efforts politiques à l’appui de la paix dans la région, notamment au travers du processus de Kampala.

Le 5 septembre, précisément à Kampala, Mary Robinson et les autres émissaires assisteront à une session extraordinaire de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL), qui portera sur la crise dans l’est de la RDC. L’accent sera mis sur l’urgence des prochaines étapes de la mise en oeuvre de l’Accord cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la région, signé par 11 pays en février dernier sous l’égide de l’ONU.

Ce déplacement s’inscrit dans un contexte où les combats s’intensifient dans l’est de la RDC, faisant payer un lourd tribut aux civils. Cette situation souligne une fois de plus l’urgence d’une solution politique à la crise qui frappe la RDC et la région depuis trop longtemps.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.