Syrie. Hollande s’entretient avec Obama

Le président de la République française, François Hollande et le président des Etats-Unis, Barack Obama, se sont entretenus vendredi de l’usage d’armes chimiques, le 21 août, par le régime de Bachar El Assad a indiqué un communiqué de l’Elysée à l’heure où les inspecteurs de l’ONU sur place rendaient leur pré rapport au secrétaire général des Nations Unies Ban Ki Moon. Les deux chefs d’Etat ont convenu que la communauté internationale ne peut tolérer l’usage d’armes chimiques, qu’elle doit en tenir responsable le régime syrien et envoyer un message fort pour en dénoncer l’usage a t on précisé dans l’entourage de François Hollande. Proches alliés et amis, la France et les Etats-Unis poursuivront leur consultation sur la Syrie et sur toutes les autres questions mettant en jeu la sécurité internationale a précisé l’Elysée sans préciser si les deux hommes avaient ou non pris leur décision et établi un calendrier d’action.

Un peu plus tard, le secrétaire d’Etat américain, John Kerry avait indiqué que la France était le plus vieil allié des Etats Unis et qu’en cas d’intervention militaire des deux pays, nulle troupe n’interviendrait au sol mais que l’ingérence serait uniquement réalisée par voie aérienne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.