Egypte. Morsi dégagé par l’armée

La situation reste confuse en Egypte. Au lendemain du point final de l’ultimatum de l’armée, il semblerait que Morsi ait été destitué. Le président issu des rangs des Frères Musulmans aurait été renversé, la constitution suspendue. L’armée, au lendemain d’un coup d’état réussi, annonce de nouvelles élections. Morsi appelle ses partisans à résister pacifiquement. Le risque de guerre civile semble pour l’heure s’écarter. Mais les centaines de milliers d’Egyptiens qui protestaient à la fois contre la misère et la pauvreté mais aussi contre la politique conservatrice d’un Morsi démocratiquement élu devront encore attendre avant de constater un changement de situation.
Pour l’heure force est de constater qu’en moins de deux ans, l’Egypte a connu deux coups d’Etat contrôlés par l’armée. Le premier a destitué le président Moubarak. La deuxième a écarté du pouvoir le président Morsi.

Vidéo Youtube/AlJazeeraEnglish sur la place Tahrir au Caire, la foule fête la chute du président Morsi et des Frères Musulmans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.