l’écologie pourrait créer 60 millions d’emplois en 30 ans

Pour la première fois dans l’histoire presque centenaire de l’Organisation internationale du travail (OIT), des délégués des gouvernements, des employeurs et des travailleurs ont énoncé des principes directeurs pour assurer une transition juste vers une économie plus respectueuse de l’environnement, s’est félicité mercredi l’Agence dans un communiqué de presse depuis Genève.

écologie emploi – «L’écologisation des économies ouvre de nombreuses perspectives en étant un nouveau moteur de la croissance, à la fois dans les économies avancées et dans les pays en développement, et un générateur important d’;emplois décents», a constaté la Commission sur le développement durable dans ses conclusions, après quasiment deux semaines de délibérations dans le cadre de la Conférence internationale du Travail (CIT).

La commission tripartite – qui a débattu des meilleurs moyens de réaliser le travail décent, les emplois verts et le développement durable – était composée de 174 membres issus des gouvernements, des groupes d’employeurs et des syndicats du monde entier. Ses conclusions ont été adoptées par la session plénière de la CIT aujourd’;hui.

«Je me réjouis qu’;un accord aussi large ait vu le jour sur une question vitale pour l’;avenir du monde du travail et donc pour celui de notre planète», a déclaré le Directeur général de l’OIT, Guy Ryder. «Nous devons maintenant traduire cet accord en actions concrètes. Cela peut et doit se faire par le biais du dialogue social.»

Contrairement à une approche figée du développement qui n’est pas viable, la transition vers une économie plus respectueuse de l’environnement peut conduire au cours des 20 à 30 prochaines années à la création de 15 à 60 millions d’emplois décents supplémentaires – une contribution substantielle à la lutte contre le chômage dans le monde, précise l’;OIT.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.