Argenteuil : la femme voilée agressé perd son bébé

L’affaire de l’agression d’une jeune femme voilée à Argenteuil prend une tournure dramatique. Lundi, la jeune femme enceinte et voilée de 21 ans a perdu le bébé qu’elle portait, annonce Le Parisien. Cette jeune femme avait fait l’objet d’une agression en pleine rue par deux hommes jeudi matin. «Son mari m’a appelé cet après-midi. Elle a perdu son bébé » a confirmé l’avocat de la victime, Hosni Matti à la presse. Il n’a pas voulu commenter davantage l’affaire, car la famille est très marquée par le drame. Selon le Parisien, une source proche du dossier a confirmé cette triste nouvelle mais n’a pas précisé si cette fausse-couche est un des conséquences de l’agression. Après son agression, la jeune femme a été examinée vendredi par un médecin. Elle ne s’était pas vue prescrire d’Interruption totale de travail (ITT).
La victime a porté plainte vendredi contre deux hommes, assurant qu’elle avait été agressée physiquement en pleine rue. Le procureur de la République de Pontoise, Yves Jannier, a expliqué que les deux hommes lui avaient « arraché son voile » et coupé un bout de vêtement. Avant de prendre la fuite, ils lui ont donné un coup de pied à la hanche.
La Coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI) a exprimé « ses condoléances et solidarités à la famille ». Elle déclare qu’elle fait part « d’une grande consternation et de sa grande colère face à ce drame ».

Lucie Roulot

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.