Le nombre de crédits à la consommation orienté à la baisse

Le taux de croissance annuel des crédits à la consommation aux ménages est négatif en mars 2013 (-2%), mais reste supérieur à ce qui est observé dans d’autres grands pays européens (-3,4% pour la zone euro) indique lundi la Banque de France. Il est à noter cependant que les taux d’intérêts pratiqués en France sont en moyenne moins élevés que dans le reste de la zone euro (6,1% pour les prêts amortissables et 7,9% pour les crédits renouvelables). Les économistes de la Banque de France font également état de “différences de taux sont observées selon les canaux de distribution”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.