Syrie. bilan de 93 000 morts

M. Ban a indiqué que le Représentant spécial conjoint de l’ONU, Lakhdar Brahimi, continuait d’oeuvrer pour ramener les parties à la table des négociations à Genève dès que possible. Le mois dernier, les représentants russe et américain avaient annoncé leur intention d’organiser une conférence internationale sur la Syrie. Initialement prévue en juin, la tenue de cette conférence a été reportée, probablement à juillet.

« Tous les pays concernés doivent prendre leur responsabilité et mettre un terme à la tragédie en Syrie », a-t-il conclu, avant d’indiquer qu’il n’y avait pas de solution militaire au conflit, et ce, « même si le Gouvernement et l’opposition, ainsi que leurs alliés, pensent le contraire ». Le 13 juin, la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pillay, a annoncé que le conflit qui fait rage en Syrie avait fait environ 93.000 victimes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.