Alban Forlot “nos addictions à Facebook”

Animateur radio sur France Bleu Toulouse, Alban Forlot vient de publier son premier roman “Onde de choc”. Il prépare un deuxième roman dont l’intrigue choc démarre à Toulouse.

Alban Forlot onde de choc
Alban Forlot onde de choc

Alban Forlot dédicace Onde de chocs les 21 et 22 juin à Toulouse. Il a répondu aux questions de Christophe Cavaillès pour Toulouse7.com

Christophe Cavaillès – Onde de choc votre premier roman : quelles inspirations ?

Alban Forlot – J’anime une émission matinale depuis près de 10 ans, et j’ai voulu me projeter dans une tranche de soirée. On ignore les règles d’antenne qui prédominent dans l’attitude des animateurs, et étant prof de radio j’ai « glissé » quelques éléments de mes cours, tout en critiquant nos addictions à Facebook ou à nos téléphones portables. Disons que le sommeil me manque et que chacun des livres que j’aborde aujourd’hui me donne une impression de longueur. J’ai voulu écrire à mon rythme, comme une série télé moderne, pour tenir l’auditeur captivé.

Ce roman conte un problème rencontré par une animatrice radio : c’est du vécu ?

Alban Forlot – Que peut-il arriver de pire à un animateur que d’apprendre en direct la mort de Johnny Hallyday ?… de gérer une alerte météo majeure ?… ou un auditeur annonçant en direct son suicide ? Ayant moi-même vécu des moments d’antenne tragiques comme l’affaire Mérah en direct sur France BLEU Toulouse, j’ai voulu entrainer les auditeurs dans les coulisses de leur médias d’hyper proximité : la Radio, en situation de crise.

Un prochain roman en préparation ?

Alban Forlot – Oui je rédige en ce moment un nouveau roman, complètement étranger au monde de la radio. Il démarre d’ailleurs à Toulouse et je fais exploser la station de métro Jean Jaurès. Parce que « Onde de chocs » ne fait que 70 pages, je tiens à garder un rythme intense, mais sur un format un peu plus long. Mon personnage principal est doué d’une faculté qu’on a tous ressenti un jour : une impression de déjà vu. Sauf qu’il anticipe les événements et va croiser une jeune femme dans la même situation que lui… Le maire de Toulouse se fera enlever… mais il est trop tôt pour envisager une date de sortie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.