Amiante dans le métro. Tisséo se veut rassurant

Amiante Toulouse – Depuis le début de l’année 2012 la station Jean-Jaurès (côté ligne A) fait l’objet de travaux de réaménagement. Dans une zone confinée (hors espace public), une plaque solide pouvant contenir de l’amiante a été découverte durant les travaux de démolition. L’analyse de cette plaque a confirmé la
présence d’amiante aggloméré.

amiante Toulouse Metro
Amiante dans le métro. Tisséo se veut rassurant Photo DP/Bart Kimmel

Immédiatement, le chantier a été arrêté et des prélèvements et analyses ont été pratiqués afin d’évaluer
la présence de cet amiante. Les résultats transmis par le laboratoire d’analyses sont les suivants :
– Qualité de l’air : pas d’amiante décelable ni sur le chantier, ni dans la station, ni en tunnel.
– Prélèvement sur la gaine : présence d’amiante de nature solide, aggloméré et donc sans risques car
non volatile.

Dans l’immédiat et afin de conforter les mesures déjà réalisées, Tisséo engage dès la semaine prochaine
une campagne de mesure de la qualité de l’air dans les quinze stations construites en 1993. Ces mesures
seront ensuite renouvelées tous les mois, en tant que de besoin, pour confirmer régulièrement la bonne
qualité de l’air.

Par ailleurs et afin de connaître la réalité de la présence d’amiante sur la ligne A, Tisséo lance un
diagnostic sur les infrastructures concernées (stations, tunnels, locaux techniques). Il est rappelé que
l’amiante aggloméré ne présente pas de risques particuliers mais nécessite des dispositions spécifiques
lors de toute intervention.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.