La manifestation des Jeunesses Nationalistes interdite à Toulouse

Jeunesses Nationalistes Toulouse
Plusieurs responsables politiques demandent la dissolution des groupes d’extrême droite. Photo © MAria Iglesias – Fotolia.com

Sous la pression politique et médiatique, le Préfet de Haute Garonne a décidé d’interdire la manifestation des Jeunesses Nationalistes prévue samedi soir à Toulouse devant le Monument aux morts. La préfecture pointe à juste titre “des risques importants de trouble à l’ordre public”

Jeunesses Nationalistes – Les Jeunesses Nationalistes ne défileront pas samedi soir à Toulouse. Le préfet, sur demande de plusieurs responsables politiques et notamment le maire de Toulouse Pierre Cohen a décidé d’interdire “tout rassemblement ou manifestation ayant pour objet de commémorer «Eudes d’Aquitaine », à Toulouse les 8 et 9 juin 2013”. Sont visés : les Jeunesses Nationalistes et leur chef Alexandre Gabriac.

Juridiquement et au lendemain de la mort de Clément Méric à Paris, la préfecture a jugé que cette concomitance de la manifestation de l’extrême droite et “l’organisation de quatre manifestations le samedi 8 juin en centre-ville, (festival « Toulouse en piste », débat organisée place Saint-Georges par la ligue des droits de l’homme, manifestation du Collectif unitaire « Toulouse dit NON à l’extrême droite et à ses idées »…)” constituait un risque important de trouble à l’ordre public.

“Tout contrevenant à cette interdiction est passible des sanctions pénales prévues aux articles 431-9 et R. 610-5 du code pénal” a précisé la préfecture. Pour l’heure nul recours devant le Tribunal administratif n’a été formé.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.