Israël Palestine. John Kerry et Ban ki Moon favorables à 2 Etats

« Israël a le droit de vivre en paix et en sécurité mais il doit mettre un terme aux colonies de peuplement et prendre des mesures concrètes pour que l’occupation cesse », a affirmé lundi le Secrétaire général, ajoutant que le conflit israélo-palestinien était en train d’atteindre un point de non retour.

« L’occupation, qui dure maintenant depuis plus d’un demi-siècle, est inacceptable d’un point de vue moral, politique, stratégique et humain », a lancé M. Ban lors du Forum international du Comité juif américain dans un message vidéo. « La plupart d’entre vous savent que le maintien du statu quo n’est dans l’;ntérêt de personne », ajoute-t-il.

Dans son message, le Secrétaire général réitère son soutien en faveur de la solution à deux Etats au Moyen-Orient, Israël et la Palestine, vivant côte à côte dans la paix, au sein de frontières sûres. Cette solution est également défendue par le Secrétaire d’Etat américain, John Kerry, qui a pris la parole plus tôt dans la journée.

« L’ONU fera tout ce qu’elle peut pour qu’;un véritable processus de paix redémarre», conclut le Secrétaire général.

En mai, lors de conversations téléphoniques avec le Président palestinien, Mahmoud Abbas, et le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, M. Ban avait appelé les parties prenantes à créer les conditions nécessaires pour la reprise d’un processus de paix substantiel. Pour le Secrétaire général, 2013 sera une année cruciale pour l’avancement d’une solution à deux États.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.