Disparition de Fiona. information pour enlèvement et séquestration

Depuis dimanche soir, la petite Fiona âgée de 5 ans, reste introuvable. De grands moyens ont été mis en œuvre pour la retrouver, mais malheureusement cela n’a donné à ce jour aucune piste. La justice ouvre une information pour enlèvement et séquestration.

Fiona, une petite fille de 5 ans a disparu depuis dimanche soir, où elle a été dernièrement vue dans le parc de Montjuzet alors qu’elle y jouait. Le parquet de Clermont-Ferrand a ouvert hier une information judiciaire et séquestration pour la disparition de Fiona, nous apprends le journal local La Montagne. Le procureur de la République Pierre Sennés déclare : « Si elle n’était pas dans le parc, si ses proches n’ont pas de nouvelles, si les perquisitions dans les appartements n’ont donné aucune trace, c’est qu’elle a pu être enlevée”.

fiona
fiona

Lundi, la police de Clermont-Ferrand avait lancé un appel à témoin. Des recherches ont été menées afin de ratisser le parc de 26 hectares pour y trouver un indice du probable enlèvement de Fiona. Ces investigations, menées par les militaires, n’ont rien donné. Ainsi pour le procureur de la République « l’hypothèse selon laquelle elle serait toujours dans le parc tend à s’amenuiser ». Il explique aussi qu’il n’y pas, à ce stade, d’éléments positifs qui permette de dire que c’est un enlèvement.

appel à témoin

La mère de la petite Fiona est mise hors d’état d’accusation, car il n’y a pas de raison de mettre en cause la parole de la mère, selon La Montagne. En effet, d’après les témoignages, Fiona était bien au parc lors de sa disparition. La mère de Fiona s’est assoupie durant 15 à 20 minutes pendant que Fiona et sa petite sœur de deux ans et demi jouaient dans le parc. Elle a déclaré quelques mots au sujet du moment de la disparition de sa fille à l’AFP : « On était installée un peu plus loin que les aires de jeux, je me suis endormie 15 à 20 minutes, avec ma grossesse, je suis très fatiguée ». Elle confesse que c’est une situation « très difficile psychologiquement ». La mère a été entendue par le parquet de Clermont-Ferrand lors de son audition et est écartée de la garde à vue.

Lucie Roulot 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.