Dégradations au cimetière de Besançon

Monsieur Kader Arif, ministre délégué auprès du ministre de la Défense, chargé des anciens combattants exprime son indignation et condamne fermement les nouvelles dégradations qui se sont produites au carré militaire du cimetière Saint-Claude de Besançon dans la nuit du 6 au 7 mai 2013.

Une nouvelle fois, atteinte a été portée à la mémoire de militaires « Morts pour la France » durant la première guerre mondiale et la seconde guerre mondiale. “Ces actes de vandalisme répétés témoignent d’un manque de respect inacceptable envers la mémoire des combattants qui ont donné leur vie au service de la France” a déclaré Kader Arid qui “s’associe à la douleur des familles concernées”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.