Pau. 5 personnes en garde à vue dans l’assassinat d’Alexandre Junca

Dans l’enquête ouverte à Pau pour assassinat de mineur précédé ou accompagné d’acte de torture ou de barbarie, 5 personnes ont été placées en garde à vue par la police. L’affaire date de 2011 et avait ému toute la France. Porté disparu le collégien Alexandre Junca avait été retrouvé mort, son corps démembré plusieurs mois plus tard à proximité du Gave. Selon la République des Pyrénées, la garde à vue pourrait être prolongée.  La qualification des faits étant désormais adjointe de celle d'”arrestation, enlèvement, séquestration ou détention de mineur en bande organisée”.  Une source proche de l’enquête citée par le journal la république des Pyrénées indique qu’il s’agit là “d’un moment important de l’enquête, mais il faut rester très prudent jusqu’à l’issue”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.