Pas-de-Calais : un homme tué par des policiers lors de son interpellation

Ce jeudi en fin de matinée à Montigny-en-Gohelle (Pas-de-Calais), un jeune homme de 26 ans a été tué de 4 balles par des policiers alors qu’il tentait d’agresser l’un d’eux. La famille dénonce une réponse « disproportionnée ».

D’après les premiers éléments de l’enquête, le jeune homme était recherché pour avoir tenté un peu plus tôt dans la matinée d’extorquer de l’argent à une gérante d’un hôtel près de Cambrai. La Voix du Nord rapporte que quand les policiers le retrouvent, l’homme est assis dans son véhicule à côté du domicile de ses parents. Les fonctionnaires tentent de l’interpeller, quand le suspect, muni d’une paire de ciseaux, poignarde l’un d’eux et le touche au niveau de la cage thoracique. Ses collègues ouvrent alors le feu en direction de l’agresseur, l’atteignant mortellement à l’abdomen. Le Parisien précise que quatre coups de feu au total ont été tirés par les policiers. L’homme était connu des services de police pour détention de stupéfiants.

Selon France 3, sa famille a dénoncé le caractère «disproportionné» de la réponse policière. «On est révoltés ! Pourquoi avoir utilisé des coups de feu sur mon cousin, plutôt qu’un Taser pour le maîtriser ?», accuse Fatima, cousine de la victime. La jeune femme a également annoncé son intention de porter plainte, souhaitant que l’IGPN, la “police des polices”, soit saisie.
Le procureur de Béthune, Philippe Peyroux, assure de son côté que «les premiers éléments laissent à penser que les policiers n’ont pas agi de façon inconsidérée et ont agi ainsi pour protéger l’un des leurs dont la vie était menacée».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.