Libération met fin à LibeToulouse

La direction de Libération a décidé de fermer son site local libétoulouse. Dans un dessin posté sur le site, on mesure toute l’amertume de l’équipe du blog composée des journalistes Gilbert Laval et Jean-Manuel Escarnot. Cette fermeture intervient dans un contexte de rationalisation des coûts pour le journal dirigé par Nicolas Demorand. Libération s’était déjà défait, voilà plusieurs années, de plusieurs sites locaux pour recentrer son action sur les plus grandes villes. Las, libétoulouse fermera bientôt ses portes : le 5 avril. Dans un post, Gilbert Laval et Jean Manuel Escarnot ont tenu à remercier leurs lecteurs et commentateurs. Ils expliquent “Si l’entreprise Libération peut se permettre de ne pas gagner d’argent avec ce qui a été appelé les libévilles, elle ne peut se permettre d’en perdre. L’économie de l’information est une drôle de chose. Où la consommation de ladite information doit rester un droit accessible à tous, mais où sa production est une tâche qui ne peut rester impayée.”

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.