Merah un an après. Le Drian remet la légion d’honneur posthume à Abel Chennouf et Mohamed Legouad

Le ministre de la Défense a remis ce matin à Montauban les insignes de chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume au caporal-chef Abel Chennouf et au caporal Mohamed Legouad

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, était ce matin à Montauban au 17e Régiment du génie parachutiste (17e RGP) pour rendre hommage, un an après les faits, au caporal-chef Abel Chennouf et au caporal Mohamed Legouad, assassinés par Mohammed Merah. Le 4 mars, le ministre avait remis la médaille militaire à l’hôpital Percy au caporal-chef Loïc Liber, grièvement blessé également le jour de cette attaque.

Le ministre de la Défense a rappelé ce matin aux militaires du 17e RGP que « La mort fait partie de l’horizon de nos soldats, qui savent la regarder en face, parce qu’elle fait partie de leur engagement. Mais cette mort que vos camarades ont trouvée, ils n’étaient pas préparés à sa lâcheté, sa cruauté. Personne n’y était préparé. »

Avant de remettre les insignes de chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume au caporal-chef Abel Chennouf et au caporal Mohamed Legouad en présence de leurs familles, Jean-Yves Le Drian a souligné que, devant le caractère inédit de ce drame, une loi avait été votée le 27 novembre dernier portant création de la mention « Mort pour le service de la Nation ».

Lundi dernier, à Toulouse, le ministre de la Défense avait remis les insignes de chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume à l’adjudant Imad Ibn Ziaten, première victime de Mohamed Merah le 11 mars 2012. Il s’était également rendu, en toute intimité, à l’école juive Ozar Hatorah pour rencontrer le personnel encore bouleversé par l’effroyable tuerie. L’occasion pour Jean-Yves Le Drian de redire avec fermeté : « qu’il s’agisse d’enfants ou de soldats, ce sont des français, c’est la France que l’on a voulu toucher. Et c’est la France rassemblée qui se recueille, un an après. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.