Le DAL perturbe le Conseil municipal de Toulouse

Des représentants de l’association Droit Au Logement DAL ont perturbé le début du Conseil municipal de Toulouse programmé vendredi matin. Pierre Cohen a rétabli le calme et invité les représentants du DAL à le rencontrer “quelques minutes” à l’issue du Conseil municipal vendredi après midi. Pierre Cohen leur a dit qu’ils représentaient “une cause noble”. Dans un communiqué, le DAL avait annoncé “une action symbolique et coup de poing”. Dans une lettre ouverte, le DAL avait indiqué “2000 logements vacants à Toulouse, mobilisables tout de suite ! Le chiffre, donné par la Mairie de Toulouse en janvier 2010, a aujourd’hui des échos de culpabilité pour vous et vos adjoints. Trois ans plus tard, combien de logements la Mairie a t-elle réquisitionné? Zéro !”. A l’issue des propos liminaires consacrés à l’hommage rendu aux victimes de Merah et d’une minute de silence, les représentants du DAL Toulouse ont scandé “un toît c’est un droit”. Malgré les appels aux règlements et les demandes de silence, Pierre Cohen a suspendu la séance du Conseil municipal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.