Toulouse. niveau de particules fines élevé dans l’atomosphère

L’Observatoire de l’Air en Midi Pyrénées (ORAMIP) indique jeudi que l’air est de qualité médiocre à Toulouse en raison d’un niveau élevé de particules fines dans l’atmosphère. L’air est donc une nouvelle fois pollué dans la ville rose. L’ORAMIP indique qu’avec le changement météorologique et l’arrivée du vent devrait permettre la dispersion d’une partie des polluants, vendredi. L’indice de qualité de l’air ne devrait plus qu’ “être moyen sur Albi, Castres, Toulouse et Tarbes en raison des concentrations en particules fines dans l’atmosphère” a précisé l’observatoire. Jeudi, l’indice de qualité de l’air est moyen sur Castres et Tarbes et médiocre sur Toulouse et Albi en raison des niveaux de particules fines relevés dans l’atmosphère.

L’indice de qualité de l’air caractérise, au quotidien, l’air ambiant d’une ville. Il est calculé à partir de quatre polluants (Indice ATMO) ou moins (Indice de Qualité de l’Air): dioxyde d’azote (NO2), ozone (O3), particules en suspension d’un diamètre inférieur à 10 microns (PM10) et dioxyde de soufre (SO2).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.