Oscar Pistorius. des preuves confortent la piste d’une dispute conjugale

Oscar Pistorius a été mis en examen vendredi dernier suite au meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp. Les enquêteurs ont perquisitionné le domicile du couple à Pretoria. La presse fait état de nouvelle preuves. La thèse de la dispute conjugale est privilégiée.

Une dispute qui aurait mal tourné ? La police sud-africaine se voit confortée dans cette idée. Pistorius campe sur ses positions en affirmant qu’il aurait confondu Reeva avec un cambrioleur. Les perquisitions faites au domicile des deux amants révèlent une toute autre chose. Une batte de cricket recouverte de sang a été retrouvée. “Il y avait plein de sang sur la batte, la police scientifique dira de quel sang il s’agit”, a indiqué une source proche de l’enquête à City Press. Selon l’hebdomadaire dominical, des stéroïdes auraient également été retrouvés chez le coureur. Une prise de sang a donc été demandée afin de déceler une éventuelle prise de drogues au moment du drame. Dans le Sunday Independent des voisins d’Oscar Pistorius ont rapporté que les deux amants se disputaient déjà depuis le début de la soirée de mercredi. Les gardiens de la banlieue de Petroria, dérangés par les bruits, seraient même intervenus.
Oscar Pistorius doit à nouveau comparaître mardi devant un tribunal de Pretoria où ses avocat demanderont sa libération sous caution. Mais selon City Press, les enquêteurs affirment avoir un dossier “solide comme un roc” contre lui.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.