Hand. Fenix Toulouse bat Créteil et fait un pas vers le maintien

Les Toulousains ont renoué avec le succès face à Créteil (34-31), vendredi soir au Palais des Sports, au terme d’un match tendu. Avec cette victoire bienvenue, les Fénix, font un pas de plus vers le maintien dans l’élite.

L’hémorragie est stoppée, et c’est tant mieux ! Les hommes de Joel Da Silva ont en effet mis fin ce week-end à une série noire de trois défaites consécutives. Propulsés depuis dans les bas fonds du classement, les joueurs de la Garonne se devaient de se rassurer en disposant de Créteil. C’est maintenant chose faite. Et ce, finalement au meilleur des moments. Longtemps indécise, la rencontre a finalement basculé dans les dernières minutes grâce, entre autres, à plusieurs arrêts décisifs du gardien , Wesley Pardin. Avec 12 parades en 32 tirs, et 37,5% de réussite, le portier Toulousain a fait son match et a permis à ses coéquipiers de ramener des points précieux pour le maintien.

Pierrick Chelle ne cachait d’ailleurs pas sa joie sur le site officiel du club. « C’est une victoire qui fait du bien, surtout au niveau comptable, car cela nous permet de prendre quatre points d’avance sur Créteil. On avait besoin de nous retrouver collectivement et dans l’état d’esprit. Nous avons joué avec notre cœur, nous nous sommes battus ».
En témoigne la ténacité des Fénix. Accrochés tout au long du match les locaux n’ont pas craqué. A égalité au score à la pause (16-16), les joueurs de Joel Da Silva se sont appuyés sur un Jérôme Fernandez en forme (10/15 au tir) pour prendre définitivement l’avantage.

A lire aussi : Mauvaise passe pour le Fenix Toulouse Handball

Si le résultat est là, il manquait cependant la manière. Un fait que ne conteste pas le capitaine Toulousain.« Cela a été un peu laborieux c’est vrai, mais c’est la victoire qui compte ce soir. Cela nous permet de lancer notre phase retour. Maintenant l’objectif est d’acquérir notre maintien le plus vite possible ».
Dorénavant dixièmes au classement les Fénix se sont accordées une bouffée d’oxygène salvatrice. Il reste à confirmer ce regain de forme jeudi, à Nantes face aux Canaris.

Vincent Prod’Homme

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.