Lasagnes au Cheval. Hamon réunit la filière viande

Le ministre délégué à la consommation, Benoît Hamon est en charge de la gestion du dossier viande de cheval au gouvernement. Face à l’ampleur de la situation, Hamon a décidé de mandater la Direction de Fraude. Il va réunir les acteurs de la filière viande.

Dans un communiqué de presse, le ministre délégué à la consommation a tenu à saluer “la rapidité avec laquelle le service national d’enquête (SNE) de la DGCCRF a été en mesure de déterminer le circuit de commercialisation de la viande impliquée dans cette affaire. Il se confirme que le fournisseur de l’usine luxembourgeoise, appartenant au groupe Comigel, est le groupe français Poujol. Celui-ci a acquis la viande surgelée auprès d’un trader chypriote, qui avait sous-traité la commande à un trader situé aux Pays-Bas, ce dernier s’étant fourni auprès d’un abattoir et d’un atelier de découpe situés en Roumanie”.

Les professionnels ont également réagi rapidement. Les opérateurs concernés ont procédé au retrait des plats cuisinés, d’ores et déjà identifiés, impliqués dans cette affaire a indiqué la presse.

“L’enquête se poursuit. Elle établira très vite la liste des clients auxquels Comigel a vendu, en France et en Europe, des produits fabriqués à partir de viande acquise auprès du groupe Poujol” a souligné le ministre.

“Le SNE de la DGCCRF déterminera, pour la France, si la tromperie, sur la nature de la viande utilisée, relève d’une ou plusieurs négligences ou s’il y a une volonté manifeste d’enfreindre la réglementation pour un profit financier. Il s’agit aussi d’évaluer l’ampleur du préjudice économique. L’enquête devra mettre en exergue si d’autres circuits d’approvisionnement que celui mis au jour sont à suspecter. D’ores et déjà, les contrôles sur la traçabilité des viandes, en particulier de bœuf, sont immédiatement renforcés, de l’abattage à la commercialisation en passant par la transformation” a encore commenté Benoît Hamon.

Demain, Benoît Hamon, ministre délégué chargé de la consommation, Stéphane Le Foll, ministre chargé de l’agriculture et Guillaume Garot, ministre délégué chargé de l’agroalimentaire, réuniront dans l’après-midi, à Bercy, les acteurs de la filière. Il s’agira de rappeler les exigences règlementaires en matière de traçabilité des viandes et de s’assurer du retrait des marchandises litigieuses.

Benoît Hamon réunira également les associations de consommateurs pour faire un point de situation avec elles.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.