L’offensive médiatique de Jean Luc Moudenc

Face à de Veyrac, Moudenc, probable candidat aux élections municipales 2014 à Toulouse, doit faire face à un dangereux premier tour en forme de primaire à droite. Photo Toulouse7.com
Face à de Veyrac, Moudenc, probable candidat aux élections municipales 2014 à Toulouse, doit faire face à un dangereux premier tour en forme de primaire à droite. Photo Toulouse7.com

Passé le choc de la candidature de Veyrac aux élections municipales à Toulouse, Jean Luc Moudenc, candidat probable, tente de reprendre la main. Le député UMP ouvre une nouvelle séquence médiatique. Présent sur Facebook mais absent de Twitter, Moudenc devrait rapidement y installer un fil d’actu.

Jean Luc Moudenc n’a pas dit son dernier mot. L’ancien lieutenant de Philippe Douste Blazy, un temps maire de Toulouse, a vivement réagi à la candidature de Veyrac. Tenté vainement d’empêcher une division à droite. Puis laissé ses proches tirer à boulets rouges contre de Veyrac dès l’annonce de sa candidature à l’élection municipale 2014 à Toulouse. Face à ce qui ressemble à un dangereux premier tour primaire à droite, Jean Luc Moudenc n’est plus assuré d’être le premier opposant à Pierre Cohen.

Pour reprendre la main, Jean Luc Moudenc ouvre une séquence médiatique. Avec plusieurs leviers : des apparitions médiatiques plus fréquentes, des interventions de proches et la mobilisation de l’association pro Moudenc “Toulouse Avenir”. Et deux cibles privilégiées : Cohen et de Veyrac.

Premier à se lancer dans cette opération guérilla contre Cohen et de Veyrac : Jean Michel Lattes. Politiquement proche de l’UDI de Borloo mais pro Moudenc, l’ancien maire adjoint ouvre un premier front avec une cible : Pierre Cohen. Lattes, pointe aujourd’hui l’action de la Mairie de Toulouse qui, selon le désormais porte parole de l’association de Jean Luc Moudenc, “détient déjà le record du chantier le plus long de France, avec une rue Alsace-Lorraine construite au rythme de 400 mètres par an”. Dans un communiqué de presse, l’équipe Moudenc, attaque de front l’actuelle majorité municipale sur son bilan. Une première salve.

A lire aussi : Toulouse la course aux élections municipales 2014 a commencé 

Deuxième opération tactique : la distribution de tracts dans de nombreux quartier de la ville rose. Les militants sont cette fois ci mobilisés. Histoire d’occuper le terrain, le document distribué “dresse le bilan critique du mandat de la Municipalité actuelle”. Il eut été étonnant que ce document vante l’action de la municipalité …

Moudenc réserve t il ses piques contre de Veyrac à la presse ? Le député UMP de Haute Garonne est l’invité de plusieurs émissions politiques dans les prochains jours. Et réunit la presse la semaine prochaine. Pour l’heure absent du réseau Twitter, Moudenc devrait, à l’instar de Pierre Cohen, y ouvrir un compte. Juste obligatoire dans le contexte marketing actuel. Pour l’heure seul Bertrand Serp assure le service Pro Moudenc sur le réseau social de micro bloggin.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.