“La crise du nord Mali s’ajoute à celle du Sahel”

Si l’accès humanitaire s’améliore au Mali, la situation reste tendue, a expliqué mercredi le Coordonnateur régional des secours humanitaires de l’ONU pour le Sahel, qui a prévenu depuis Genève que près de dix millions de personnes pourraient souffrir de famine dans cette région en 2013.

« La crise dans le nord du Mali vient s’ajouter à celle, plus large, qui sévit de manière chronique à travers tout le Sahel et expose à l’insécurité alimentaire des millions de personnes », a prévenu David Gressly lors d’une conférence de presse donnée à Genève. « Nous devons être préparés à ce que la situation s’aggrave. Il n’;est pas certain que la situation s’aggravera. Mais nous devons nous préparer au pire », a t il précisé.

La région du Sahel en Afrique de l’Ouest est formée du Mali, du Burkina Faso, du Tchad, de la Mauritanie, du Sénégal, de la Gambie, du Cameroun et du Nigéria. La communauté humanitaire a lancé un appel de plus de 1,6 milliard de dollars pour aider des millions de nécessiteux.

Au Mali, environ un demi million de personnes souffrent de l’insécurité alimentaire et plus de 43 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire après le début des combats en janvier 2012 entre les forces gouvernementales et les rebelles touaregs. Le conflit a déraciné des milliers de personnes et poussé le gouvernement à solliciter l’aide de la France pour mettre fin à l’avancée militaire des groupes extrémistes qui ont pris le contrôle du nord du pays l’an dernier.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.