“Christine De Veyrac doit démissionner de son mandat de députée européen”

ça chauffe à droite. Christine de Veyrac a officialisé lundi matin sa candidature à l’élection municipale de Toulouse. De Veyrac mènera dès le premier tour une liste estampillée UDI du nom du rassemblement centriste autour de Jean Louis Borloo. L’UMP a vivement réagi et demande à de Veyrac de démissionner de son mandat de députée européen.

Guerre des chefs à droite et machine à perdre ? Lundi matin, Christine de Veyrac a officialisé sa candidature comme tête de liste lors des prochaines élections municipales. De Veyrac, adoubée au mois de janvier par Jean Louis Borloo en personne, mènera la liste de centre droit à Toulouse. L’UM de Haute Garonne a immédiatement réagi par un communiqué signé de Laurence Arribagé. Et donc très probablement piloté par Jean Luc Moudenc. Dans ce communiqué l’UMP 31 regrette d’abord “l’annonce faite par Christine de Veyrac de se présenter aux élections municipales à Toulouse pour le compte de l’UDI”. Mais surprise : l’UMP somme désormais la députée européenne de démissionner de son mandat. Porte parole de l’UMP, Pierre Esplugas,explique que “étant élue sur une liste UMP aux élections européennes, nous lui demandons de se démettre du mandat que lui ont confié les électeurs ayant voté pour une liste UMP”.

“En outre, si son choix est de vouloir être maire de Toulouse, nous lui demandons d’avoir l’honnêteté de dire dès maintenant aux électeurs qu’elle s’engage à ne pas se présenter aux élections européennes de juin 2014” poursuit on à l’UMP sans toutefois préciser ce que pourrait être la position d’un Moudenc sur le cumul des mandats.

2 Commentaires

  1. Christine de Veyrac à effectivement été élue sur la liste UMP mais siège au Parlement Européen depuis son élection au sein du groupe PPE. (comme tous les députés UMP et UDI).

    En faisant le choix de l’UDI, lors de la création de ce rassemblement des centres, elle n’a pas changé de groupe, n’a pas changé de vote, ni de programme à défendre au sein du parlement.

    Cette demande de démission n’est que le résultat de la frustration de quelques militants furieux de ne pas voir tous le monde les suivre le “petit doigt sur la ceinture”.

    Je ne comprend pas le lien que souhaite faire Pierre Espuglas entre les élections municipales et les élections Européennes…

    Par contre j’attends avec intérêt la réponse de Mme de Veyrac et de M. Moudenc sur le cumul des mandats en cas de victoire et/ou de défaite…

  2. Mme Arribagé, que répondez-vous aux députés Nouveau-Centre élus avec l’UMP et qui ont rejoint l’UDI ? Leur demandez-vous de démissionner ?
    De même, d’autres députés européens élus sur des listes UMP-Nouveau Centre ont rejoint l’UDI et sont encore au PPE. Leur demandez-vous de démissionner ?
    Non et non. Alors, SVP, n’appliquez pas le “2 poids, 2 mesures” et soyez honnête jusqu’au bout avec ce que vous avancez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.