“aider le Mali à recouvrer son intégrité territoriale”

Le Premier ministre Jean Marc Ayrault a réuni mardi soir les présidents des deux chambres, les représentants des groupes parlementaires, et les présidents des commissions des affaires étrangères et de la défense. A l’issue de cette rencontre, Ayrault a rappelé les buts de guerre.

L’armée française a pris les villes de Gao et Tombouctou. Diverses sources font état d’une présence dans le nord du Mali. Combien de temps ? Pour quels buts, l’armée française est elle au Mali ? A ces questions, le Premier ministre a rappelé la position du président de la République et chef des armées François Hollande.

Ayrault a rappelé que l’armée française devrait, au Mali 1) arrêter l’offensive des groupes terroristes. 2) préserver l’existence de l’Etat malien et lui permettre de recouvrer son intégrité territoriale 3) préparer le déploiement de la force d’intervention africaine, qui a été autorisée le 20 décembre dernier par le Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Après les prises des deux principales villes du nord du Mali, Ayrault a souligné que “les avancées ont été substantielles et que l’offensive des groupes terroristes a été stoppée”. Le Premier ministre a souligné que les 4600 hommes militaires français mobilisés sont “désormais en chemin pour atteindre notre deuxième objectif : aider le Mali à recouvrer son intégrité territoriale”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.