Syrie. les humanitaires cherchent 1,5 milliard de dollars pour les réfugiés

À la veille d’une importante conférence pour les bailleurs de fonds pour la Syrie, le Directeur des opérations du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), John Ging, a demandé davantage de fonds pour aider les millions de personnes affectées par la crise humanitaire dans ce pays, particulièrement difficile à cause du froid hivernal.

« La situation en Syrie continue de se détériorer et cela signifie des besoins accrus, davantage de gens ont besoin d’aide et ces besoins sont plus pressantes au rythme de la défaillance des mécanismes de survie », a déclaré M. Ging lors d’une conférence de presse à New York. « Le plus grand effort humanitaire en Syrie actuellement, est celui de la population qui tente se soutenir leurs soeurs et frères en ce moment incroyablement difficile. Des familles abritent tellement de monde alors qu’elles sont elles-mêmes affectées par la situation », a-t-il ajouté.

M. Ging est récemment revenu de Syrie, où il a mené une mission inter-agences de l’ONU pour évaluer la situation. Selon lui, le manque de fonds affecte la capacité des agences onusiennes à fournir l’aise humanitaire essentielle telle que la nourriture, l’eau et les fournitures médicales.

Mercredi, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, présidera une conférence sur la situation humanitaire en Syrie qui aura lieu au Koweït. L’objectif de cette conférence est de lever 1,5 milliard de dollars pour aider les civils syriens dans les prochains six mois, aussi bien à l’intérieur du pays que les réfugiés de l’autre côté des frontières du pays.

Les conditions hivernales particulièrement rudes aggravent la souffrance des personnes affectées, dont les personnes déplacées qui vivent dans des abris dépourvus d’;isolation sans vêtements chauds et sans couvertures. Le manque de carburant et d’électricité est un défi majeur dans l’;ensemble du pays, pour les civils comme pour ceux qui tentent de fournir l’aide humanitaire.

Malgré les problèmes d’insécurité considérables, les agences de l’ONU et leurs partenaires ont renforcé les programmes d’aide dans tout le pays. Le Programme alimentaire mondial (PAM) apporte actuellement une assistance alimentaire à 1,5 million de personnes.

Partager

Articles Récents

A Toulouse, les femmes très mobilisées contre la réforme des retraites

Après Paris samedi, les manifestantes de Toulouse, ont repris elles aussi, la chanson « A cause de Macron », une parodie de la…

17 janvier 2020

faut-il investir sur l’action Airbus en 2020

Airbus a largement dépassé son concurrent Boeing en 2019. L'année 2020 sera t elle celle de la confirmation pour l'avionneur…

17 janvier 2020

Municipales à Toulouse. Moudenc tente de mobiliser ses troupes

A deux mois des élections municipales, le maire sortant Jean Luc Moudenc a tenu un meeting de campagne à Toulouse.…

17 janvier 2020

Retraites, les avocats toulousains prolongent la grève

Les avocats sont en grève contre la réforme des retraites. Ils demandent à conserver leur régime autonome et spécifique qui…

15 janvier 2020

Les policiers Toulousains ont rendu hommage au policier mort à Lyon

Les policiers de Toulouse rendent hommage à un de leur collègue décédé lundi après avoir été renversé par un fourgon…

15 janvier 2020

Météo Toulouse, une fin de semaine plus agitée

Si la journée de mercredi sera une nouvelle fois placée sous le soleil et une relative chaleur à Toulouse, plusieurs…

15 janvier 2020

Ce site utilise des Coockies pour mesurer son audience et proposer une publicité ciblée. Vous pouvez accepter (ou non) et au passage vous abonner aux ALERTES et NEWSLETTER du site d'actualités Toulouse7.com