Robot Curiosity. Des chercheurs toulousains découvrent du Gypse sur Mars

Via le robot Curiosity, des chercheurs toulousains découvrent du Gypse sur Planète Mars Photo DP/NASA/JPL-Caltech
Via le robot Curiosity, des chercheurs toulousains découvrent du Schiste sur Planète Mars Photo DP/NASA/JPL-Caltech

L’information est importante et révélée par l’Université Paul Sabatier de Toulouse. Le robot Curiosity aurait découvert, sur le site marsien de “de Gale crater” du sulfate de calcium “dont le minéral le plus typique est le gypse” précise l’Université. Une découverte réalisée par l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie associé à l’Université de Toulouse.

L’Université de Toulouse révèle aujourd’hui l’extraordinaire découverte du laboratoire toulousain de recherche en Astrophysique et Planétologie associé au programme Curiosity. Pour la première fois, des chercheurs ont découvert des traces de sulfate de calcium sur la planète Mars.  L’institut toulousain étudie notamment les résultat de la ChemCam utilisée sur le robot Curiosity. Cette caméra extraordinaire permet avec un laser d’analyser la composition chimique élémentaire de l’objet visé.

Selon l’Université cette découverte est particulièrement importante. Jusqu’à présent, seul du basalte avait été analysé sur la planète Mars. La découverte de Gypse “serait la première preuve minéralogique de la présence d’eau” indiquent les chercheurs de l’Université de Toulouse. Plus précisément “il s’agit d’eau dans le sous-sol, lors d’épisodes aqueux passés” précise l’Université. En haut lieu, décision aurait été prise de de procéder au premier forage “dans cette unité parcourue de veines de gypse” indique l’Université Paul Sabatier.

_________________

Mars Science Laboratory (MSL, en français « Laboratoire scientifique pour Mars ») est une mission d’exploration de la planète Mars à l’aide d’une astromobile (rover) développée par le centre JPL de l’agence spatiale américaine de la NASA. La sonde spatiale a été lancée le 26 novembre 2011 par une fusée Atlas V. Le site d’atterrissage, sur lequel la sonde spatiale s’est posée le 6 août 2012 à 5 h 31 UTC, se situe dans le cratère Gale. (avec Wikipedia)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.