Le collectif sauvons l’école veut plus d’enseignements pour la Haute Garonne

Le Collectif Sauvons l’École composé de la plupart des syndicats enseignants et de la fédération de parents d’Elève FCPE souhaite plus de postes pour les établissements du département de Haute Garonne. Et ce malgré l’annonce par le rectorat d’ouverture de postes supplémentaires : 109 en primaire et 369 dans le secondaire pour l’académie soit 8 départements. Des créations de postes jugées insuffisantes qui “permettront au mieux d’éviter que la situation de la Haute-Garonne ne se détériore !” estiment les membres du collectif aujourd’hui.

En cause expliquent ils : “la Haute-Garonne a payé un tel lourd tribut au dogme du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux alors même que les effectifs augmentaient de manière importante sur l’ensemble du territoire, en primaire comme en secondaire, que le déficit d’enseignants, de RASED, de remplaçants est très important”. Entre 2009 et 2012, les écoles primaires ont accueilli 3886 élèves de plus alors que 104 postes étaient supprimés. Dans le secondaire trois nouveaux collèges et deux extensions de collèges ont été livrés ces trois dernières années.

“Au-delà de cette nécessité de combler ce manque criant d’enseignants, il faut également accompagner l’augmentation des effectifs pour la rentrée 2013 qui s’établit environ à + 2000 élèves rien que dans le primaire. Dans le premier degré, il faudrait donc créer 337 postes pour notre département pour qu’il soit dans le taux d’encadrement moyen national. La Haute-Garonne est dans une situation d’urgence pour ses Écoles : une dotation exceptionnelle est nécessaire pour que la rentrée 2013 ne soit pas une rentrée qui soit dans la lignée des précédentes : catastrophique !” estime encore le collectif Sauvons l’Ecole.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.