Les régions Midi Pyrénées et Aquitaine ouvrent une maison “sud ouest” en Chine

chine_communisteLa 1ère Maison « Sud Ouest France » en Chine ouvrira à l’été 2013 »

La création de Maisons « Sud Ouest France » en Chine est en bonne voie. C’est ce qu’a confirmé M. Hongbin Wang, président de la société Golden Leaves, à Martin Malvy qui accueillait jeudi 10 janvier une délégation chinoise à l’Hôtel de Région Midi-Pyrénées.
Les Régions Midi-Pyrénées et Aquitaine ont en effet signé cette semaine une convention d’exclusivité pour la commercialisation en Chine des produits agroalimentaires de leurs territoires sous la bannière « Sud Ouest France » qu’elles ont lancée l’an dernier.

Vincent Labarthe, vice-président de la Région Midi-Pyrénées en charge de l’agriculture, et son homologue aquitain Jean-Pierre Raynaud, avaient effectué un déplacement dans la province de Hubei en novembre dernier pour préparer la convention signée cette semaine.

« C’est une opportunité rare pour notre société », a estimé M. Hongbin Wang, qui a insisté sur l’intégration des futures « Maisons Sud Ouest France » en Chine dans un réseau d’hôtels et de magasins de luxe. « La 1ère de ces Maisons ouvrira au début de l’été à Wuhan, dans la province de Hubei », a confirmé le président de Golden Leaves. « C’est un partenariat gagnant-gagnant dans lequel nous allons nous investir fortement ».

Martin Malvy a pour sa part souligné « l’importance du marché chinois pour les producteurs régionaux et donc pour l’emploi en Midi-Pyrénées » ainsi que « l’exigence de qualité que porte la bannière « Sud Ouest France. Nous vous confions l’élite de nos produits pour qu’ils partent à la conquête des consommateurs chinois », a répondu Martin Malvy, qui a souhaité que cette démarche puisse se prolonger dans un second temps en matière de tourisme, voire de promotion de l’artisanat d’art régional », citant à titre d’exemple les gants de Millau ou les couteaux de Laguiole qui pourraient trouver leur place dans l’offre des magasins de luxe de ses interlocuteurs chinois.

Avant d’être reçue à l’Hôtel de Région, la délégation chinoise avait visité près de Montauban la société Prooftag, en charge du marquage anti-contrefaçon, puis le site de Vinovalie à Rabastens et à l’antenne Sud-Ouest de l’Institut français de la vigne et du Vin à Lisle-sur-Tarn.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.