Le Stade Toulousain peut dire merci à Servat

Début d’hiver en forme moyenne pour le Stade Toulousain qui s’impose difficilement chez la lanterne rouge de Top 14 après avoir dominé Castres dans le derby. William Servat retraité revenu pour une nouvelle pige marque un nouvel essai. 

Rien ne sert de courir il faut arriver en forme au bon moment c’est à dire dans le money time de la fin de saison pour pouvoir prétendre remporter des titres. En piste sur les deux tableaux, Coupe d’Europe et Top14, le Stade Toulousain n’est pas en ce début d’hiver, l’équipe la plus efficace en France. Les rouge et noir ne se sont imposés que de quelques petits points sur la pelouse de la lanterne rouge Mont de Marsan ce week end et ce avec un essai de l’entraîneur joueur et sauveur du Stade, un certain William Servat. Cette victoire intervient après une courte victoire sur le rival Castres dans le derby en toute fin d’année 2012.

Avec ces deux bons résultats, le Stade Toulousain reste en piste sur la 3e marche du podium à 3 et 7 longueurs de Clermont et Toulon. Mais cette semaine sera consacrée à la Coupe d’Europe avec dimanche, un match très important face à Trévise. Les toulousains sont déjà qualifiés pour la suite de la compétition, mais ce match, aux accents de piège, doit permettre aux joueurs de Guy Novès de marquer des points pour terminer à la première place de sa poule et éventuellement prétendre recevoir dans les phases finales de Hcup.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.