Gérard Depardieu rend son passeport à Jean Marc Ayrault

Bon débarras. L’acteur Gérard Depardieu a décidé de réagir à la vive polémique consécutive à son départ en Belgique. Dans une lettre adressée “à Jean Marc Ayrault Premier ministre de monsieur François Hollande” l’acteur y explique son geste.

Gérard Depardieu n’aime pas les français, Gérard Depardieu a décidé de quitter la France pour s’installer en Belgique. A quelques centaines de mètres de la frontière. Son exil, loin de ressembler à celui de Napoléon ressemble fort à un exil fiscal. Ce départ du plus célèbre acteur français soulève une vive polémique dans l’hexagone. Le Premier ministre a traité ce geste de “minable”. Et François Hollande en personne a parlé de ce départ  d’un acteur qui avait décidé de soutenir Nicolas Sarkozy durant les élections présidentielles.

Loin de faire profil bas, l’acteur dont la côte d’amour a sévèrement fondu en France, a décidé de faire rebondir la polémique en écrivant une lettre ouverte au gouvernement. Une lettre publiée dimanche dans le journal du dimanche. Dans cette missive, “le pauvre homme” qui vend sa propriété parisienne pour 50 millions d’euros explique “Je pars, après avoir payé en 2012, 85% d’impôts sur mes revenus”. Critiqué par Michel Sardou en personne, Depardieu poursuit “Je vous rends mon passeport et ma sécurité sociale dont je ne me suis jamais servi”.

Un temps proche de Fidel Castro, auteur de plusieurs piges rocambolesques et grassement payées au profit de dictateurs du Moyen Orient, Depardieu pourrait ne pas profiter longtemps du climat fiscal belge. François Hollande vient en effet d’annoncer vouloir renégocier avec son homologue belge, le socialiste Elio Di Rupo, les conventions fiscales qui lient les deux pays.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.