La très ancienne histoire d’Auch se dévoile

Mercredi 12 décembre à 15h et 18h au musée des Jacobins Dans le cadre des conférences architecturales proposées par le Pays d’art et d’histoire du Grand Auch, Michaël Gouvernnec, chargé de mission pour la carte archéologique du Grand Auch présente mercredi 12 décembre à 15h et à 18h, les résultats de la carte archéologique de la ville d’Auch.

En collaboration avec la DRAC Midi-Pyrénées, la Ville d’Auch et Grand Auch Agglomération ont missionné Marc Comelongue puis Guillaume Clamens pour exécuter la carte archéologique d’Auch, sous la responsabilité scientifique de Sylvie Bach. Michaël Gourvennec vient présenter le fruit de leur travail : réaliser un inventaire raisonné et une cartographie du patrimoine archéologique a permis de hiérarchiser et d’organiser les données relatives à plus de 300 sites auscitains (localisation géographique des sites archéologiquement sensibles, état des opérations archéologiques réalisées, lieu de dépôt
des mobiliers, classement chronologique et typologique, bibliographie, documents photographiques…).

Saisies dans la base du Ministère de la Culture Patriarche, ces informations sont également intégrées dans le SIG (système d’information géographique) du Grand Auch et constituent un outil fondamental d’aide à la gestion du patrimoine, à sa protection, à son étude et à sa mise en valeur. Sur les 300 sites auscitains découverts, on dénombre des lieux de cultes, d’inhumation et des vestiges de la cité antique « Augusta-Auscorum ». Aux travers de ces exemples, Michaël Gouvernec expliquera la méthodologie du travail archéologique et sa spécificité en milieu urbain.

Renseignements :
Rdv au Musée des Jacobins, 4, place Louis Blanc 32000 Auch
Gratuit. Réservation conseillée.
Durée : 1h environ, suivie d’un échange avec le public.
Réservations : 05 62 05 74 79 ou [email protected]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.