Affaire Merah. les suspects arrêtés mardi restent en garde à vue

Les deux personnes arrêtées mardi par la police à Toulouse et Albi restent en garde à vue mercredi soir. Ils sont soupçonnés d’avoir aidé ou assisté Mohamed Merah pour la préparation ou la commission des 7 meurtres de Toulouse et Montauban. L’homme arrêté à Albi serait un ami d’enfance de celui surnommé le tueur au scooter. Selon son avocat il nierait toute implication dans les actes qui ont terrorisé la France au mois de mars. Son ex compagne a elle aussi été placée en garde à vue.

Dans cette affaire, la police cherche à savoir si Merah a agi seul ou non. L’une des questions centrale de l’enquête porte sur les éventuels financements dont aurait pu bénéficier Merah, pour voyager au moyen orient, puis pour se procurer des armes. Son frère aîné reste mis en examen et détenu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.