Toulouse: le GIPN à l’assaut

Semaine chargée pour le GIPN dans la région. Le groupe d’intervention de la police nationale est intervenu lundi peu avant 15h30, rue Montaut, dans le quartier Saint-Michel. Un ingénieur de 35 ans, en pleine crise de schizophrénie, s’était retranché chez lui avec des outils tranchants. Il a eu le temps de fracassé la porte de son voisin à coups de hache avant de revenir et de s’enfermer dans son domicile. Les policiers puis la famille ont tenté de le raisonner mais sans résultat. Malgré les multiples essais du négociateur d’entrer en contact avec le déséquilibré, les hommes du GIPN sont passés à l’action et maîtrisé l’homme. Il a été hospitalisé dans la soirée.

Il s’agissait de la deuxième intervention de la journée pour le GIPN. A Montauban, dans la matinée de lundi, à deux pas du musée Ingres, deux somaliens, très alcoolisés, ont menacé des policiers arrivés sur les lieux pour mettre un terme à un tapage diurne. Les hommes du GIPN basés à Bordeaux sont appelés à se rendre sur les lieux. Un des deux forcenés se rend. Le deuxième sera maîtrisé durant l’assaut mené par le GIPN. Les deux hommes sont placés en garde à vue pour outrages et menaces de mort envers des personnes dépositaires de l’autorité publique, mise en danger de la vie d’autrui et dégradations de biens. Tout finit bien pour une journée très chargée.

Valentin Couderc

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.