Alerte. Taux record de gaz à effet de serre dans l’atmosphère

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a prévenu mardi que la teneur de l’atmosphère en gaz à effet de serre a atteint un nouveau record en 2011. Le forçage radiatif de l’atmosphère par les gaz à effet de serre, qui induit un réchauffement du système climatique, s’est accru de 30% entre 1990 et 2011 à cause du dioxyde de carbone et d’autres gaz persistants qui retiennent la chaleur.

Selon le dernier bulletin de l’OMM sur les gaz à effet de serre présents dans l’atmosphère en 2011, quelque 375 milliards de tonnes de carbone ont été rejetées dans l’atmosphère sous forme de dioxyde de carbone (CO2), depuis le début de l’ère industrielle, en 1750, surtout à cause de l’exploitation des combustibles fossiles. qui met spécialement l’accent sur le cycle du carbone. Environ la moitié de ce CO2 demeure dans l’atmosphère, le reste étant absorbé par les océans et la biosphère terrestre.

Le CO2 est le plus important des gaz à effet de serre persistants, appelés ainsi car ils captent une partie du rayonnement traversant l’atmosphère terrestre qui, de ce fait, se réchauffe. Les activités humaines telles que l’exploitation des combustibles fossiles et les changements d’affectation des terres (le déboisement dans les régions tropicales par exemple) sont les principales sources d’émission de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Les autres grands gaz à effet de serre persistants sont le méthane et le protoxyde d’azote. L’augmentation de la teneur de l’atmosphère en gaz à effet de serre fait partie des causes du changement climatique.

Selon l’indice annuel d’accumulation des gaz à effet de serre (AGGI) de la NOAA, mentionné dans le bulletin, le forçage radiatif de l’atmosphère par les gaz à effet de serre persistants s’est accru de 30% entre 1990 et 2011, le dioxyde de carbone contribuant pour quelque 80% à cette augmentation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.