Picamoles et Michalak hommes forts d’un XV de France puissant

Les deux joueurs toulousains, Louis Picamoles et Fréderic Michalak -désormais à Toulon- ont présenté samedi soir sur la pelouse du Stade de France une prestation de très grand niveau international. Picamoles et Michalak sont les hommes clés de la victoire d’une équipe de  France sérieuse et puissante contre l’Australie, 33 à 6. Autres révélations de ce match : les jeunes “nouveaux” Forestier devant et Dulin à l’arrière, se sont montrés très à leur avantage. Sans être un seul instant impressionnés par leurs adversaires, ils ont au contraire été dominateurs, chacun dans leur zone d’action. On retiendra enfin les larmes d’un Nyanga de retour en bleu après plusieurs années d’absence, pendant la Marseillaise. Des larmes qui ont ému toute la France du rugby.

L’ensemble du collectif tricolore s’est montré efficace, précis. Les français ont d’abord commis peu de fautes, ce qui n’a laissé que peu de place au buteur Australien. La conquête a été française : plusieurs ballons chipés dans les regroupements ont donné des ouvertures aux bleus. Qui se sont heurtés à la défense australienne, avant de trouver la clé sur deux exploits individuels de Picamoles et Michalak. En mêlée, les français ont régulièrement dominé leurs adversaires. Et le plus souvent les impacts étaient à leur avantage. Bref, un XV de France puissant, qui devra rendre une copie d’un aussi bon niveau pour arriver à déstabiliser les argentins, qui viennent, excusez du peu, de battre la meilleure équipe actuelle d’Europe, le Pays de Galles, sur sa pelouse.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.