Rapport Gallois, bombe politique

Rapport Gallois, bombe politique : quelle majorité pour voter les lois issues de ce rapport destiné à créer un choc de compétitivité pour l’économie française © ril – Fotolia.com

Rapport Gallois, bombe politique Louis Gallois, ancien patron de la SNCF et d’Airbus,  a remis lundi son rapport sur l’économie française au Premier ministre Jean Marc Ayrault. Sur les 22 mesures préconisées seules deux ou trois, très symboliques ont fuité dans la presse. La baisse des charges pour les entreprises et le renforcement des techniques destinées à exploiter les gaz de schiste. Certaines devraient être reprises par le Gouvernement puis soumises au vote du Parlement. Si, et selon la presse, le gouvernement devrait écarter toute nouvelle mesure concernant le gaz de schiste, des réformes économiques destinées à provoquer un choc de compétitivité devraient être reprises. Le gouvernement doit, mardi, à l’issue d’un séminaire gouvernemental annoncer une réforme ayant pour finalité d’abaisser le coût du travail pour les entreprises et donc reporter la charge financière sur les ménages. Les détails de ces mesures qui se traduiront par un projet législatif ne sont pas connues. Mais se pose d’ores et déjà la question de la majorité parlementaire nécessaire au vote de ces mesures.

A gauche, Jean Luc Mélenchon, invité de France Infos, s’est montré très critique sur ce rapport. Son discours sera t il adopté par les parlementaires communistes et front de gauche ? Plus à droite sur l’échiquier, le Parti radical de Gauche et les élus Verts soutiendront ils la majorité socialiste sur ce sujet ? Au sein du PS, tous les courants se rangeront sur la décision finale du ministre des finances Pierre Moscovici, du Premier ministre Jean Marc Ayrault et du Président de la République François Hollande ? A défaut de soutien chez les alliés traditionnels du Parti socialiste, quelle sera la position des élus centristes ? Et celle de l’UMP ?

Bref tout juste remis au Premier ministre, le rapport Gallois, pose à la fois des questions économiques. Faut il aider les entreprises au détriment des ménages ? Mais aussi et surtout, quelle majorité politique pour voter à terme le texte législatif portant les réformes préconisées par ce rapport ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.