Visite de Pierre Cohen à Tel Aviv

Visite de Pierre Cohen à Tel Aviv Mercredi 31 octobre et jeudi 1er novembre, Pierre Cohen se rendra à Tel Aviv pour fêter le jubilé du jumelage avec la ville de Toulouse. En compagnie de Romain Cujives et Jean Paul Makengo, il assistera, en compagnie du maire de Tel Aviv, Ron Huldaï, à la cérémonie des 50 ans de jumelage. Dans le cadre des échanges entre les deux villes, il visitera notamment le nouveau Musée d’art de Tel Aviv, conçu par Preston Scott Cohen, et l’Institut Ramot, Université de Tel Aviv, spécialisé dans le transfert de technologie.
Il se recueillera également au grand cimetière Har Hamenouhot (Mont du repos) à Jérusalem en hommage aux victimes de Toulouse. Il se rendra ensuite à Ramallah avec qui la Ville de Toulouse a mis en place un accord de coopération en décembre 2009.

A LIRE AUSSI : La jeunesse Israëlienne et Palestinienne « est prête à la paix »

Le jumelage Toulouse/Tel-Aviv, signé il y a cinquante ans par les deux maires de l’époque, Louis Bazerque pour Toulouse et Mordechai Namir pour Tel-Aviv est le plus ancien de la Ville. Depuis, les liens d’amitié entre les deux villes se sont renforcés par une forte présence et une grande implication de la communauté israélite de Toulouse. En 2008, après son élection en tant que maire de Toulouse, Pierre Cohen avait d’ailleurs choisi Tel-Aviv comme premier déplacement à l’étranger. Il s’y est également rendu en 2009 à l’occasion du centenaire de la ville. Depuis 1962, les échanges entre les deux villes ont été essentiellement d’ordre économique et culturel, notamment dans le domaine de l’innovation, qu’il s’agisse du spatial, des biotechnologies ou des sciences du vivant, Toulouse et Tel-Aviv se positionnant en pionnières dans l’économie de la connaissance. Aujourd’hui, les deux maires souhaitent étendre la coopération à la planification urbaine et aux transports, à la diversité et l’égalité et opérer des synergie entre leurs universités et plus largement la recherche.

A LIRE AUSSI : Pierre Cohen veut renforcer le jumelage Toulouse-Tel Aviv 
Le 12 octobre 2012, Pierre Cohen a accueilli Ron Huldaï à Toulouse.

1 Commentaire

  1. Au moment où la majorité des israëliens affirment que l’apartheid est la solution, cette allusion à la jeunesse prête pour la paix est presque drôle, la paix oui mais dans quelles conditions? La soumission aveugle à la propagande israëlienne est totale chez tous nos hommes politiques, quel beau comportement républicain en tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.