Idex Toulouse. De veyrac réagit à la crise

Idex Toulouse. De veyrac réagit à la crise Après le vote d’hier en Conseil scientifique de l‘Université Toulouse 1 Capitole refusant le nouveau projet présenté par le Pres, la député européenne de Toulouse Christine de Veyrac a tenu à réagir. “Je regrette que le projet de faire du site toulousain, grâce au Label IDEX et aux 750 M€ qui l’accompagne, une des Universités de référence en Europe soit aujourd’hui hypothéqué par ceux qui ont pris la responsabilité de vouloir revenir sur les engagements pris. Le dossier avait été voté par les équipes précédentes et à l’unanimité par le bureau du PRES. Le fait de ne plus vouloir le mettre en œuvre discrédite le site et l’expose à un recours contentieux de la part de ceux qui ont été écarté” a commenté la député européenne qui a décidé de prendre position dans le sujet.

> A LIRE : Pourquoi l’Université Toulouse 1 Capitole refuse de voter le projet IDEX présenté par le PRES 

“Alors que d’autres universités labellisées IDEX avancent… notre ville fait du surplace en rouvrant des débats qui avaient été préalablement réglés” a rajouté celle qui vient de quitter l’UMP pour rejoindre l’UDI de Jean Louis Borloo.

“Je forme le voeu que l’intérêt général reprenne le dessus, et que chacun ait bien à l’esprit le danger qu’il y aurait à trop s’éloigner du projet” a encore déclaré une Christine de Veyrac de plus en plus attentive aux sujets toulousains.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.