La Marine nationale teste des drones D2AD

La Marine nationale teste des drones D2AD La Direction générale de l’armement (DGA) vient de conduire avec succès les essais à la mer du démonstrateur de décollage et d’appontage automatiques de drones à voilure tournante D2AD. D2AD est un projet d’études amont notifié fin 2008 à DCNS et Thales qui ont conçu et réalisé ce démonstrateur.
Une trentaine de phases de décollage et d’appontage ont été effectuées à partir de la frégate Guépratte de fin septembre à début octobre au large de Toulon. Des manœuvres très délicates ont pu être réalisées avec précision.

Ce projet d’études amont est un jalon majeur dans le processus de levée de risques du futur programme de Système de drones aériens de la marine (SDAM). En effet, la maîtrise du décollage et de la récupération automatiques de drones à voilure tournante constituent des enjeux technologiques majeurs dans l’environnement difficile que constitue un bâtiment de combat à la mer.

D2AD comprend d’une part un segment « vol » constitué d’une balise embarquée et d’un harpon, d’autre part un segment « sol » composé de senseurs situés sur le pont d’envol du bâtiment, d’une station de prédiction des mouvements de plateforme et d’une station de guidage du drone.

D2AD est indépendant de tout système de positionnement par satellites. Il est adaptable à différents types de drones ou de plateformes navales.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.