Hollande reconnaît la sanglante répression du 17 octobre 1961

Hollande reconnaît la sanglante répression du 17 octobre 1961 Photo Toulouse7.com portrait officiel du chef de l'EtatLes évènements du 17 octobre 1961 ou le massacre du 17 octobre 1961 désignent la répression policière extrêmement violente à l’encontre d’une manifestation de masse organisée à Paris par la Fédération de France du FLN. Les historiens évaluent le nombre de morts à plusieurs dizaines ou plusieurs centaines. Jamais la France n’avait reconnu par la voix de son chef de l’Etat, la réalité de ce massacre. François Hollande vient de franchir le pas. “Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l’indépendance ont été tués lors d’une sanglante répression” a t il indiqué mercredi dans un communiqué de presse.

“La République reconnaît avec lucidité ces faits” a t il précisé. “Cinquante et un ans après cette tragédie, je rends hommage à la mémoire des victimes” a encore déclaré François Hollande. L’année dernière le ministre délégué aux anciens combattants, et proche de François Hollande Kader Arif avait tenu à rendre hommage aux victimes de ces massacres perpétrés par la police française sur ordre de l’Etat français.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.