Peillon et le cannabis. vifs échanges à l’Assemblée nationale

Peillon et le cannabis. vifs échanges à l’Assemblée nationale La sortie de Vincent Peillon qui s’est déclaré personnellement favorable à la légalisation du cannabis a provoqué de vifs échanges mardi lors des questions au gouvernement. Devant l’Assemblée nationale, plusieurs députés de l’opposition ont demandé des justifications sur la sortie, dimanche, du ministre de l’éducation. Plusieurs députés de l’UMP ont même scandé des “démission, démission”. Face à cette cohue, le président de l’Assemblée nationale a menacé de suspendre la séance. Les ténors de l’UMP, le président du groupe, Christian Jacob et l’ancien ministre Xavier Bertrand ont posé des questions. Le Premier ministre Jean Marc Ayrault est monté en personne au créneau pour défendre son gouvernement et pointer du doigt une fausse polémique.

Vincent Peillon, numéro 2 du gouvernement, ministre de l’éducation a déclaré dimanche aux micros de France Inter qu’il était favorable à la légalisation encadrée du cannabis. Une position semblable à celle des Verts comme Cécile Duflot, du PRG comme Jean Michel Baylet ou de l’ancien ministre de l’intérieur Daniel Vaillant. Mais à laquelle est opposé le président de la République François Hollande.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.