Toulouse. l’oeuvre de Mounir Fatmi enlevée sur plainte des associations musulmanes

Toulouse l’oeuvre de Mounir Fatmi enlevée sur plainte des associations musulmanes. Vincentella de Comarmond, adjointe au Maire en charge de la Culture, Nicolas Tissot, adjoint du secteur Toulouse rive gauche et Jean-Paul Makengo, adjoint à la Diversité, ont rencontré ce mercredi à 15h les représentants des associations musulmanes de Toulouse. Décision a été prise de retirer l’oeuvre incluant des versets calligraphiés du Coran.

Elle devait, dans le cadre des parcours nocturnes, être au programme le week-end des 5 et 6 octobre. Selon la mairie de Toulouse, un incident technique “s’est déclenchée inopinément sans que les conditions nécessaires à la diffusion de cette œuvre soient réunies, heurtant des personnes présentes qui ont pris à partie une jeune fille qui, en marchant, traversait les halos de lumière”. Selon d’autres sources la jeune fille aurait été giflée après avoir marché sur les versets du Coran projetés au sol.

“La rencontre avec les associations présentes s’est déroulée dans un esprit d’apaisement. Les représentants d’associations ont transmis, au nom de leur communauté, leurs excuses à l’adresse de la jeune fille” a t on précisé du côté de la mairie de Toulouse.

Mounir Fatmi Mounir Fatmi est un artiste marocain, vivant entre Paris, Lille et Tanger. Ses œuvres sont été exposées au Musée du Qatar et prochainement à l’Institut du Monde Arabe. Une autre de ses pièces, qui consiste en une projection sur la façade de l’Hôtel Dieu est en revanche maintenue à Toulouse pour le Printemps de septembre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.